HISTOIRE

JUNIOR CLUB REVIVAL

  DANSORKEST

J U N I O R   C L U B  R E V I V A L

CONCERT

16 Octobre 2020

Het concert is verplaatst naar vrijdag 16 oktober

- onder voorbehoud van de corona maatregelen -

Nous reportons le concert au vendredi 16 Octobre

- sous réserve de mesures corona -

HISTOIRE DE L’ORCHESTRE ‘JUNIOR CLUB RENAIX’


A l’aube des années sombres de la guerre quelques Renaisiens enthousiastes fondent en avril 1940 un nouveau club de jeunes le’ Junior Club’. Le but est de rassembler la jeunesse locale et de leur offrir quelque plaisir par l’organisation de soirées dansantes/musicales, des fêtes, des tournois de tennis de table, des sorties avec camping et picknick etc…


L’initiative émane de Simonne Carton, Pierre Bellinck , Fernand et Lucien Deloose et Gilbert Scherpings.


A cause de la guerre, ceci est loin d’être évident. La première festivité du Junior Club, programmée le 20 avril 1940 au Palace au Mont de l’Enclus est interdite par l'occupation allemande.


Vu les difficultés d’organiser quoique ce soit pendant l’occupation on décide d’arrêter les activités temporairement. Ce n’est qu’après la fin de la guerre en 1944 que le Junior Club reprend ses activités.


Le ‘Junior Club’ est composé de différentes sections : la section tennis de table, la section orchestre et la section festivités.


Vu que Etienne Verschueren, membre et dirigent de l’orchestre ‘Eddy Show-orchestre’, doit faire son service militaire, nombre de musiciens se retrouvent ‘sur la paille’. A l’initiative de José De Wolf, Fernand Deloose et Roland De Baets un nouvel orchestre est constitué au sein du club de jeunes ‘Junior Club’.


Ainsi naît la ‘section orchestre’ avec un premier concert en 1948 au dancing ‘Harmonie’ à Renaix.


Après les premiers contacts avec Jan Vanmeerhaeghe, le nouveau tenancier du dancing ‘Palace’ au Mont de l’Enclus, tout s’accélère. L’orchestre se produit dans la Belgique entière, même au nord de la France. Le nombre de concerts augmente de 34 en 1949 jusqu’à 79 en 1958, sans oublier les performances de l’orchestre au ‘Palace’ chaque dimanche et jour férié, de Pâques jusqu’à la Kermesse d’hiver en octobre.


L’année suprême 1952 : l’orchestre est choisi comme lauréat du Festival International de Jazz , organisé par le Hot Club de Belgique au Palais des Beaux - Arts à Bruxelles.


C’est à ce même festival que le dirigent de l’orchestre, Roland Cardon, gagne le premier prix en tant saxo-soprano. A cette occasion la radio BRT diffuse une émission consacrée au Jazz, où le Junior Club reçoit les louanges des critiques.


Peu après suivent les premiers enregistrements. L’orchestre joue surtout ce que l’on appelle maintenant des ‘covers’, des reprises. Il est particulièrement connu pour les reprises du groupe ‘Les Chackachas’ ayant une grande renommée pour sa musique sud-américaine.


En 1950 l’orchestre est composé des membres suivants :


Roland De Baets au saxe-ténor, Denis Cardon au premier saxe-alto, Gomar D’Holieslaeger au second saxe-alto, Maurice Jouret à la trombone, Léon Plume à la trompette, Roger Torcque au piano, Maurice Vanden Bossche à la contrebasse, au violon et à la guitare et José De Wolf à la batterie et à la percussion.


Comme dans tout orchestre les musiciens changent de temps en temps. Au fil des années André Geenens (accordéon et saxe), José Plume (saxe-ténor), Daniel Bogaert (saxe-bariton) et Christiaan Risack (trompette et trombone) font également partie de l’orchestre.


Au début le chant est surtout pour le compte de José De Wolf et des chanteuses Jenny Durant et Mady Lassaux. A partir de 1962 Jonny (chant/guitare) et Joseane (chant) Verledens rejoignent également l’orchestre.


La direction de l’orchestre est entre les mains de Roland De Baets, suivi par Roland Cardon, Léon Plume et Denis Cardon.


Le succès du Rock & Roll annonce la fin des grands orchestres de danse, devenus trop onéreux. L’orchestre ‘Junior Club’ ne fait pas exception et disparaît ainsi le 1 ier juin 1965.


Plus tard quelques rares concerts réunissent encore les musiciens à Renaix e.a. lors des fêtes de Montmartre en 1977 et au bal du Bourgmestre Van WInghene. Participent à ces concerts également quelques grandes pointures du jazz belge, notamment Serge Plume à la trompette (fils de José) et Marc Godfroid à la trombone.


Ceci termine l’histoire de l’unique et vrai orchestre ‘The Junior Club’.



MAIS…..il est rare que l’on mette définitivement fin au bonnes et plaisantes choses de la vie…


En avril 2019 Luc Delcoigne, musicien actif dans différents groupes de jazz et de rock/pop, a l’idée de réanimer, ne fut-ce que pour un soir, l’orchestre du Junior Club.


Une réanimation plutôt difficile au début , prend forme petit à petit, mais avec un point de départ bien net : en 2020 il ‘ y a exactement 70 ans que le Junior Club signe son premier contrat au ‘Palace’ et l’orchestre original compte seulement trois musiciens encore en vie, José Plume,Jonny Verledens et Joseane Verledens. Le moment venu pour rendre un hommage bien mérité aux ‘hommes et femmes du Junior Club’ de jadis.


Le ‘Palace’ au Mont de l’Enclus, la salle où le Junior Club a donné tant de plaisir et de joie à tant de personnes est l’endroit rêvé pour tel événement.


C’est avec grand enthousiasme que les propriétaires actuels du Palace mettent la salle à disposition pour la soirée spéciale ‘gala’ danse et concert du ‘Junior Club Revival’ le 16 Octobre 2020.


Spécialement pour cette soirée un orchestre de musiciens de choix est constitué. Deux trompettistes et un tromboniste formeront avec quatre saxophoniste et une section rythmique ce nouvel orchestre de danse. Celui-ci sera complété par un chanteur et une chanteuse ainsi qu’un invité accordéonist.


Cela sera donc ce que l’on appelle un ‘small bigband’. L’idée principale n’est néanmoins pas de se profiler en tant qu’orchestre de jazz ni de bigband, mais bien en tant qu’orchestre de danse.


La soirée du 16 Octobre 2020 se voit en tant qu’hommage aux années 50, avec la musique telle qu’elle était jouée jadis, en live et purement acoustique. Le répertoire consiste en chansons françaises et italiennes, le swing et le dixieland, le jive et aussi le tango, le mambo, le chachacha etc …  y trouvent leur place.


Une belle soirée retro des années 50 et un grand orchestre de danse vous attendent.


Tout ceci sera présenté par notre ami Donaat Deriemaeker, ancien présentateur à la BRT.


Dress-code : les tenues de soirée des années 50 feront la joie de tout le monde et vous feront danser la nuit entière !

c’est presqu’un must … !



Pour une soirée unique : ‘THE JUNIOR CLUB PLAYS AGAIN'



(avec nos remerciements à Marc Decrits et au Cercle d’Histoire de Renaix).



JUNIOR CLUB REVIVAL   |   +32 (0)497 35 69 86   |   juniorclub@juniorclubrevival.be

Copyright @ Junior Club Revival